immo à Brive, immobilier Brive, immobilier Brive la Gaillarde

immobilier

Publié le : 19 juillet 20237 mins de lecture

La conjoncture immobilière n’est pas tendre avec les primo-accédants. Ces derniers doivent faire face à l’augmentation des taux d’intérêt ainsi que l’inflation. Malgré cette situation, les prix demeurent stables dans le département de la Corrèze. Néanmoins, le niveau des salaires est relativement faible. Les investisseurs peuvent quand même optimiser leur rentabilité en investissant dans l’ancien. Pour cause, l’immobilier ancien à Brive-la-Gaillarde constitue un patrimoine historique à préserver. D’après les statistiques, 86% de son parc immobilier a plus de 25 ans.

Le contexte du marché de l’immobilier ancien à Brive-la-Gaillarde

Malgré une hausse des prix sur le marché de l’immobilier à l’échelle nationale, ce prix demeure soutenu dans le département de la Corrèze. Pour les primo-accédants, le département dispose de deux atouts majeurs : un prix attractif et un cadre de vie calme.

Parmi les trois pôles démographiques de Corrèze, Brive se démarque de Tulle et Ussel. Pour cause, son bassin d’emploi est plus conséquent. Par conséquent, les tarifs y sont plus élevés par rapport à Tulle et Ussel.

Le centre-ville de Brive affiche les prix les plus élevés. C’est surtout le cas de Migoule, Zola et le quartier de L’Hôpital. Ces derniers abritent majoritairement de l’immobilier ancien qui peut intéresser les investisseurs. Cliquez ici pour en savoir davantage sur ces offres.

Dans le département, elle se démarque par l’âge de son immobilier. C’est pourquoi l’immobilier ancien à Brive-la-Gaillarde : un patrimoine à préserver. En effet, 25% de son parc immobilier ont plus de 70 ans, tandis que 61% ont entre 25 et 70 ans. Ces chiffres démontrent la richesse du patrimoine architectural de la commune.

Malgré cet intérêt pour l’ancien en centre-ville, le secteur rural n’est pas en reste. Il offre un cadre de vie de qualité et loin de la pollution. De plus, Brive se trouve à seulement une demi-heure en moyenne des agglomérations environnantes.

L’investissement dans l’ancien à Brive-la-Gaillarde avec la loi Malraux

Les investisseurs peuvent s’appuyer sur la loi Malraux de 1962 pour acheter dans l’ancien à Brive-la-Gaillarde. Le gouvernement a mis en place cette loi afin de préserver les quartiers historiques dans les grandes villes. Elle s’adresse notamment aux investisseurs locatifs. En échange de leur achat, ils bénéficient d’une déduction sur le revenu imposable.

Selon la loi Malraux, l’État finance les travaux de rénovation et de restauration des bâtiments à condition que le bien se trouve dans une zone de protection du patrimoine architectural urbain ou paysager. Ce secteur sauvegardé désigne un lieu historique qui mérite d’être préservé en raison de son esthétique et son architecture.

Tous les contribuables qui vivent dans ces zones peuvent bénéficier des avantages fiscaux. Lors des travaux de rénovation, le propriétaire ne peut pas effectuer les tâches selon ses envies. En effet, il doit se soumettre à plusieurs règlements précis.

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier ancien à Brive-la-Gaillarde : un patrimoine à préserver, la collectivité vous remettra un cahier des charges. De plus, des contrôles rigoureux s’opèrent pour valider la réduction d’impôt.

L’intérêt d’investir à Brive-la-Gaillarde

Brive-la-Gaillarde fait partie des communes constituant le département de la Corrèze. Cette ville du sud-ouest de la France se situe à mi-chemin entre Clermont-Ferrand et Bordeaux. Elle se trouve également non loin de la mer, ce qui constitue un atout pour une vie de famille.

Au-delà de sa proximité avec les grandes métropoles, cette commune séduit pour son cadre de vie. En effet, elle fait partie de ces localités à taille modeste qui attirent les citadins avec enfants. Avec le développement du télétravail, les salariés veulent plus d’espaces. À cet effet, Brive se révèle être la solution idéale.

Brive-la-Gaillarde est surtout connu pour son patrimoine historique important. En tant qu’ancienne cité médiévale, elle recense plusieurs sites à l’instar de la collégiale Saint-Martin de Brive. La ville compte aussi plusieurs sites naturels préservés pour les adeptes de randonnées et d’excursions.

Le cadre de vie ne représente pas l’unique atout de Brive. Cette dernière attire également en raison de la rentabilité sur le marché immobilier. Les investisseurs locatifs peuvent espérer une rentabilité nette entre 2 et 7% dans cette ville. Ce chiffre peut atteindre 12% dans le cas des logements étudiants.

Une autre raison de s’intéresser à l’immobilier à Brive est l’assurance d’un revenu supplémentaire à la retraite. En effet, l’investissement dans l’immobilier est considéré comme une meilleure alternative à la prévoyance.

En investissant dans l’immobilier ancien à Brive-la-Gaillarde : un patrimoine à préserver, vous mettez votre famille à l’abri du besoin. Il est aussi possible de le revendre lorsque l’opportunité se présente.

Les avantages d’investir dans l’immobilier ancien à Brive-la-Gaillarde

L’investissement dans l’immobilier ancien offre plusieurs avantages. D’abord, ce bien jouit généralement d’un emplacement privilégié. Il se situe dans les centres-villes ou dans les vieux quartiers aux alentours. Ceci facilite la recherche de locataire et la plus-value est importante en cas de revente.

À l’inverse, l’immobilier neuf se situe dans des zones excentrées. L’avenir de ces quartiers reste incertain, ce qui augmente les risques lors de l’investissement. Même si des biens neufs existent en centre-ville, leur prix est souvent très élevé.

L’achat dans l’ancien offre une fiscalité avantageuse. Les investisseurs font souvent l’erreur de se concentrer sur les travaux de rénovation dans leur calcul. Pourtant, ils peuvent obtenir une décote supérieure au montant des travaux avec une bonne négociation. De plus, le coût de la rénovation est déductible des revenus financiers que le bien génèrera.

Avant d’acheter dans l’ancien, l’évaluation de l’ampleur des travaux est nécessaire. À noter que la décote se trouve entre 7 à 15% par rapport à un bien équivalent. Il vous appartient de calculer les dépenses pour optimiser le rendement de la transaction.

L’investissement locatif n’est pas l’unique motivation d’un achat immobilier ancien à Brive. Vous pouvez également acheter, puis revendre au bon moment. Dans ce contexte, la décote à l’achat constitue un avantage. Si le bien a déjà fait l’objet d’une rénovation et qu’il se situe en centre-ville, les chances d’obtenir une plus-value augmentent.

Enfin, en investissant dans l’immobilier ancien à Brive-la-Gaillarde, vous contribuez à la préservation de son patrimoine.


Plan du site